Vous gagnerez beaucoup à savoir changer de point de vue

Ëtre capable de changer de point de vue peut nous aider à comprendre beaucoup de choses et peut aussi nous être utile dans bien des situations. Le problème est que si nous n’y parvenons pas souvent, c’est parce que nous ne prenons pas assez de recul et nous n’en sommes pas conscient.

Que faire en cas de conflit?

Ce n’est pas toujours évident de changer de point de vue lorsque l’on a un problème avec quelqu’un. Dans ce cas là, bien souvent on veut avoir raison. Mais pourtant, changer d’opinion lorsqu’on a une altercation avec quelqu’un peut nous aider à mieux le comprendre, et de trouver une solution au conflit rapidement, de ne plus s’énerver et d’être plus calme et moins stressé.

Bien souvent on hausse les épaules pour pas grand chose et on ne cherche même pas à comprendre son adversaire. Mais il arrive souvent que le comportement de l’autre soit motivé par un évènement que vous ignorez.

En fait, il faut savoir se mettre à la place de son interlocuteur, ce que vous arrivez difficilement à faire. Si vous êtes capable de vous mettre à sa place et de le comprendre et comprendre son point de vue, alors vous serez différent de la majorité des gens. En effet, en général notre nature ne nous dit pas comment penser aux autres avant de penser à soi. Notre nature est par essence égoiste . Pourtant, penser aux autres est une des bases des relations sociales qui peut vous aider à nouer beaucoup de relations.

La dernière rencontre que vous avez eu avec  votre interlocuteur n’a pas été glorieuse. Lorsque vous vous adressiez à lui,  il  ne répondait pas. Cette personne semblait renfrognée. L’ignorer pour le restant de votre vie était la meilleure  solution pour vous parce qu’elle n’était pas intéressante.  Oui mais avez-vous seulement cherché à savoir et à comprendre pourquoi elle était dans cet état? Peut-être qu’elle venait de perdre son emploi ou d’apprendre que son enfant avait des problèmes de santé. Si vous n’avez pas demandé, comment le savoir.

C’est un problème qui m’arrive souvent aussi, mais je m’attelle de le résoudre. En général, nous sommes indifférents à ce qui peut arriver aux autres  parce que nous pensons que ce n’est pas de notre faute. Nous ne nous rendons pas souvent compte quand on blesse l’autre intérieurement, pourtant ce que nous devons faire, même si nous pensons avoir raison, c’est de trouver des excuses aux autres.

Changer de point de vue pour sa propre réussite

Nous ne nous rendons pas souvent compte que nous sommes souvent submergés par nos émotions. Mais il est tout à fait possible de nous discipliner pour savoir prendre le recul nécessaire pour comprendre l’autre.

Lorsqu’il nous arrive un problème, on est stressé. On s’énerve ou bien on se plaint pensant que la solution viendra de nos états d’âme. Or, il est possible de se poser les bonnes questions au bon moment. Il est possible de se demander comment trouver la solution. comment redresser la barre, que faire pour améliorer la situation ? Cette façon de penser peut bien vous sortir de bien des situations. Ainsi, dès qu’on prend l’habitude de réagir de la sorte, nous n’avons plus peur d’avoir des problèmes parce que nous savons y réagir et y faire face.

Comment s’y prendre?

Dès que vous vous retrouvez devant une situation ennuyeuse et que les émotions montent, faites un effort pour arrêter de penser et de vous laisser submerger. Laissez vos émotions de côté au moins un instant et prenez du recul. Redevenez logique, allez chercher votre raison enfouie sous les  émotions , et servez-vous en.  Utilisez  ce temps pour vous poser les bonnes questions au sujet de la situation pour chercher activement une solution. Posez-vous des questions du genre: »ok, ce problème m’est arrivé, mais qu’est ce que je peux faire pour le retourner en ma faveur? »

Cherchez toujours à vous poser les bonnes questions avant d’agir. Comment je peux devenir meilleur ? comment je peux réussir? que puis-je faire pour résoudre cette tâche? Et c’est à ce moment qu’il va falloir commencer à penser à contre courant et se dire: » Qu’est ce que je peux vraiment faire de différent pour arriver à un résultat meilleur que les autres. Réfléchissez bien pour trouver des idées rapidement. Une fois cela fait, écrivez  tout ce qui vous passe par la tête . Déchargez votre esprit. Sachez surtout que l’idée la plus farfelue pour vous pourrait être l’idée du siècle si vous la prenez sous un autre angle. Si vous vous forcez à penser de manière créative, à contre courant , que vous essayez toujours de créer de la valeur alors vous aurez 300% de chance supplémentaire de réussir.

Publicités

Un autre état d’esprit peut changer beaucoup de choses dans votre vie

Comme la plupart des individus qui ont traversé le temps comme moi,  j’ai souvent rencontré des difficultés  et j’ai été aussi confronté à des ennuis sur mon chemin. Après tout ça,  je retiens deux choses pour vous. L’une est mauvaise, l’autre est bonne. La mauvaise c’est qu’il existera toujours des problèmes, des complications des ennuis . Je suis certain d’une chose, c’est que je vais en avoir d’autres et que c’est inévitable.

La bonne chose, c’est que vous pouvez travailler à changer votre  réaction face  à  ces ennuis, à être orienter solution plutôt que problème. là où vous êtes, vous savez  maintenant très bien que d’autres difficultés surgiront dans votre vie, et comme vous en êtes conscients, vous pouvez dès maintenant travailler au changement de votre état d’esprit de façon à pouvoir les résoudre plus vite.

Il  est souvent  tout à fait possible de prévoir des solutions à certains problèmes. On peut se montrer prévoyant en mettant de l’argent de côté au cas où un enfant tombe malade, afin d’éviter d’avoir à courir chez les uns et les autres à la dernière minute  pour trouver de l’argent. On peut aussi prévoir en faisant souvent des bilans chez le médecin. Dans plusieurs domaines de la vie, il est important de commencer à  s’orienter solution plutôt que problème.

Ainsi, nous avons deux orientations possibles: solution ou problème. Je crois que vous vous doutez bien qu’il est préférable d’être orienté solution car cela peut changer votre vie.

Pour savoir concrètement ce que c’est, commençons par découvrir ce que c’est que d’être orienté problème.

Être orienté problème.

C’est ne pas avoir suffisamment de recul face aux problèmes de la vie et se ballotter de problèmes en problèmes. En d’autres termes, c’est subir la vie et se positionner  souvent en tant que victime, se plaindre sans cesse et ne jamais agir pour changer la situation. Si vous croyez être dans cette configuration,  c’est que vous vous laissez vite dépasser par les évènements. Vous restez totalement  passif en attendant que la solution vienne d’elle même ou que quelqu’un le fasse à votre place. Si vous êtes de ceux qui ont des rêves et qui veulent avoir une vie honorable, vous n’y parviendrez certainement pas en attendant que la chance tourne ou que tout vient tout seul.

Rien ne peut changer si vous  passez votre existence à vous plaindre et pensez que tout vous est dû. Les entrepreneurs à succès ont connus de bien plus gros problèmes que l’on puisse imaginer . Mais leur réussite est dû au fait qu’ils en ont tiré une force et non une faiblesse. Ils ont été proactifs et non réactifs. Jamais ils ne se sont plaint, sachant bien que c’est inutile et qu’il était préférable de chercher une solution.

Ëtre orienté solution

Ëtre orienté solution c’est tout le contraire. C’est chercher une solution dès l’instant où le problème se présente. C’est aussi ne pas se laisser aller et ne pas  faire  sans arrêt des efforts , mais prendre complètement sa vie en main. C’est ne pas paniquer et laisser les évènements vous submerger. C’est aussi prendre les bonnes décisions lors des moments difficiles. Il faut que votre esprit soit concentré sur le fait de trouver absolument une solution et n’accepter aucune obstruction ni distraction.

Soyez proactifs

ici, il ne faut pas laisser les évènements vous surprendre, mais vos décisions et vos actions doivent précéder les évènements. C’est quand on a pris une décision qu’on est alors au contrôle de ce qui se passe autour de nous car on est conscient de ce que notre décision va engendrer.

Le changement n’est jamais immédiat!! prenez-en conscience. Donc il faut savoir prendre du recul lorsqu’un problème surgit. Vous devez absolument vous arrêter , vous asseoir et chercher activement une solution. Lorsque vous vous entraînerez  à cela, au bout d’un certain temps, votre esprit sera suffisamment aiguisé et vous n’aurez même plus à y penser.

 

 

Savoir bien écouter est un atout

On pense souvent qu’on a une très bonne écoute quand on se tait simplement lorsque quelqu’un parle.  Détrompez-vous, une parfaite attitude d’écoute est fondée sur au moins l’une des intentions suivantes:

1. Comprendre l’autre

2.Avoir du plaisir à écouter l’autre

3.Apprendre quelque chose de l’autre

4.Réconforter ou aider l’autre

Certains parmi vous remplissent peut-être un de ces critères , mais une des clés de la bonne écoute c’est votre intention et votre envie d’écouter l’autre.  N’avez vous jamais remarqué que lorsque vous prenez du plaisir à écouter une personne raconter une histoire, ou quand en écoutant vous apprenez des choses intéressantes , automatiquement et tout naturellement vous adoptez une attitude d’écoute juste.. Ce qui signifie que nous savons donc écouter.

Mais pourtant il est parfois bien difficile d’écouter, pourquoi? Parce que souvent, lorsque nous écoutons, notre intention profonde est de ne pas prêter l’oreille à ce que l’autre dit. En fait, nous parasitons notre écoute parce que nous sommes animés par des intentions telles que:

-Nous faire aimer (alors que nous faisons semblant d’écouter) afin que l’autre nous trouve sympathique.

-N’être intéressé que par une partie de l’histoire(souvent celle qui nous arrange) et ignorer tout le reste.

-Ecouter mais dans le but de retenir des failles qui nous permettront de mieux attaquer l’autre après.

-Faire bonne impression en écoutant tout en préparant des répliques.

On pourrait en ajouter d’autres car la liste est très longue. Rassurez-vous tout de même, mal écouter nous arrive à tous. Cela devient un problème à partir du moment où nous constatons que nous sommes plus souvent en situation de « pseudo-écoute », avec des intentions parasites, plutôt qu’en situation d’écoute harmonieusement vraie avec les autres, c’est à dire avec réel désir d’écoute(comprendre,nous faire plaisir, apprendre, aider etc…….). La vraie écoute influence positivement le climat de communication entre vous et les autres.  Prenez un temps pour passer en revue différentes situations d’écoute que vous avez souvent avec différentes personnes de votre entourage. Estimez le pourcentage d’écoute vraie ou de pseudo écoute que vous pratiquez. Une fois cette analyse faite, posez-vous les questions suivantes:

1-Quelles sont les personnes que j’écoute le mieux?

2-Quelles sont celles  avec lesquelles je pratique le plus souvent la pseudo-écoute? dans quelle situation et pourquoi je le fais souvent?

3-Qu’est-ce qui rend certaines personnes plus faciles à écouter que d’autres?

4-Parmi les personnes que vous avec sélectionné, quelles sont celles avec qui vous voulez améliorez votre écoute?

Lorsque vous aurez choisi cette(ces)personne(es), avec qui vous aimeriez améliorer votre écoute, engagez-vous à l’écouter vraiment. Prenez toute une journée si il le faut. Puis, après chaque rencontre , vérifiez si votre intention de l’écouter s’est améliorée en vous posant les questions suivantes:

-Avez-vous essayé de la comprendre?

-D’apprendre quelque chose?

-De prendre du plaisir en l’écoutant?

-De l’aider?

Faites souvent cela , y compris  même avec vos enfants  et votre conjoint. Entraînez-vous et vous verrez que les nouvelles habitudes prendront le relais très vite. Si bien que l’attention que vous portez à la qualité de votre écoute deviendra un automatisme. Très vite, vous verrez vos relations avec les autres s’améliorer. Enfin , sachez que la bonne communication commence par une bonne écoute. Celui qui sait communiquer comprend l’autre et a du plaisir à l’écouter car il  apprend quelque chose de celui-ci.  En s’identifiant à l’autre il saura comment le réconforter et l’aider.

Le charisme, un atout non négligeable.

Le charisme est un atout important dans la réussite et la vie de tous les jours. Avoir du charisme doit être un objectif de tous les jours. En le travaillant, vous pouvez  devenir quelqu’un de charismatique, alors que vous étiez plutôt effacé et timide. Le charisme est devenu un atout important maintenant car il permet de sortir de la masse. La plupart des gens qui veulent devenir charismatique, le font parce qu’ils veulent briller non seulement , mais aussi pour être remarqués et suivis.

Qu’est ce que le charisme?

Le charisme est la qualité d’une personne qui séduit, influence, fascine les autres par ses discours, ses attitudes, son tempérament  et ses actions . Un charisme puissant , c’est à dire fascinant, trouble et neutralise le jugement d’autrui; c’est pourquoi, on peut si aisément manipuler et diriger les autres quand on a du charisme. Il faut aussi savoir que le charisme est  souvent un don naturel ou une façon d’être. Mais il est aussi possible de le travailler sur soi pour le développer. Le charisme est aussi lié à la confiance en soi, la personnalité et l’intérieur de la personne.

Vous avez certainement remarqué autour de vous une personne qui brille plus que les autres, qui en impose. Beaucoup diront que c’est un don. Mais , il est possible de le travailler et de l’acquérir. Mais  , comment peut-on travailler  sa timidité, sa volonté et lutter contre la procrastination? Si vous souhaitez améliorer votre vie, il va falloir aussi travailler cet aspect de votre vie. Après tout, il faut que vous aussi vous en imposez. Autre chose, le charisme ne vient pas de la richesse   ni de la beauté( ce que beaucoup pensent à tord), on peut être moche ou pauvre et être charismatique. Bien évidement , les gens charismatiques réussissent,  et sont en général à l’aise avec leurs finances.

  Comment travailler et développer son charisme?

Prenez des décisions. Soyez responsable, ayez du leadership en prenant vos responsabilités et en décidant au sein du groupe . Il ne s’agit pas d’imposer vos idées, bien que les groupes tardent souvent à se décider, mais soyez celui qui tranche une bonne fois pour toute. soyez aussi celui qui agit, organise et qui mène le groupe sans s’imposer.  Tout le monde vous suivra, car celui qui a du charisme  inspire confiance  en général et sait prendre des décisions.

Ayez une forte personnalité. Vous devez savoir ce que vous voulez. N’hésitez pas à vous mettre en désaccord avec une personne , mais surtout à l’exprimer, car il arrive souvent qu’on n’est pas d’accord, mais on ne l’exprime pas. Ce n’est pas un crime que de ne pas aller dans la même direction que quelqu’un. Sachez montrer que vous avez des  idées,  des opinions  et que vous suivez vos principes.

Sachez aussi dire non, mais faites le avec la manière. avec courtoisie et avec tact. Ne soyez surtout pas du genre qui dit oui à tout. en général, ça n’attire pas les gens. On finit par vous mépriser.

Sachez écouter les avis des autres et ne soyez pas borné. Et si quelqu’un n’est pas du même avis que vous,  écoutez le et montrez que vous êtes ouvert d’esprit.

Si vous voulez aussi avoir du charisme, soyez souvent présent. N’hésitez pas à parler et à faire de l’humour  avec tout le monde. Si vous ne perlez pas et êtes effacé, vous aurez du mal à nouer des nouvelles relations . Par contre, lorsque vous parlez, n’hésiter pas à parler de vous ni à vous mettre en avant sans exagérer bien entendu. soyez un peu fier de vous, cela renforcera votre estime de  soi et votre confiance en vous. Si vous voulez que la personne continue à parler avec vous, intéressez vous à elle. Enfin, avoir du charisme, c’est savoir écouter l’autre et ne pas vous borner.

Ayez un style visuel marqué. Si vous êtes habillé comme tout le monde, on ne vous remarquera pas. Vous devez rayonner par votre différence et on pourra voir votre confiance en vous. car vous n’avez pas peur de la différence, ce qui renforcera votre charisme.

Ayez des convictions, de la volonté et des projets  et mettez vous à fond pour y arriver. Si on remarque vous,  vous faites beaucoup d’efforts car quelque chose vous tient à coeur, on finira par vous admirer. Faites en sortes d’avoir une passion sur laquelle communiquer. Avoir des projets c’est aussi très bon pour votre motivation personnelle. Ainsi, vous aurez une histoire et toujours des choses à raconter.

Sentez vous à l’aise, soyez cool. lorsqu’un homme est charismatique, il est à l’aise partout. Même si vous ne l’êtes pas, feignez de l’être. Après un certain temps, cela viendra tout seul. Même si vous n’êtes pas dans votre milieu,  rien ne vous empêchera de parler tranquillement avec n’importe qui. Bien sûr, soyez sage dans votre façon d’aborder les gens. Si on ne vous répond pas, tant pis, car le charisme, c’est savoir prendre des risques en sortant de votre zone de confort.

Soyez positif.  positivez tout. même si les choses semblent mal aller,  soyez toujours plein d’énergie. Soyez toujours rayonnant de joie et vous verrez que les gens vous suivrons toujours. Ne vous inquiétez pas du lendemain ni de l’avenir. Vous  avec des rêves et des projets qui vous font garder confiance en vous.

On ne peut pas plaire à tout le monde. Alors n ne vous efforcez pas trop dans cette voie. Si on a un avis, il y aura toujours des personnes  jalouses qui se mettront sur votre chemin, qui chercheront à vous décourager.  Quand on a du charisme, on est toujours visible, donc exposé aux critiques. Si tout le monde vous aime, c’est qu’il y a un problème.

Sachez profiter de la vie. Personne ne peut suivre un homme qui n’a pas une expérience de la vie.  On préférera se confier à une personne qui a un vécu, qui sait s’occuper dans sa vie. car on sait qu’on va en tirer une leçon. Soyez quelqu’un de vivant, toujours rempli d’énergie.

Comment se débarrasser d’un complexe?

Tout le monde se trouve des défauts, ce n’est pas seulement l’apanage des femmes.  Ceci peut concerner une partie du corps qu’on n’apprécie pas, que ce soit au niveau des fesses, du nez, des lèvres, des  seins ou autres.  pour d’autres encore, le complexe peut être d’ordre intellectuel, c’est à dire, le fait de ne pas être allé très loin à l’école. Si vous  ne faites  pas attention, les choses peuvent mal tourner au point où  vous n’arriverez  plus  vous regardez dans une glace.

Les origines

Très souvent, les médias font l’apologie de l’apparence idéale et parfaite, eu lieu de stigmatiser la différence, c’est pourquoi, tant d’hommes et de femmes veulent tendre vers cette perfection. Si par malheur, les résultats escomptés sont négatifs, les angoisses commencent.

Les gens se persuadent souvent, à tord d’ailleurs, que leur petit défaut est l’unique élément que les autres regardent chez eux. A priori, ils n’ont pas tord , puisque les humains sont toujours attirés par ce qui frappe aux yeux. Le problème ici, est que ces complexé(e)s ont, en réalité une image idéalisée d’elles-mêmes et comparent sans cesse cette vision avec la réalité de leur miroir. Un conseil:  » N’acceptez jamais l’image que les gens vous renvoient de vous même ».  Car, votre véritable image est celle qui est cachée au plus profond de vous et elle  ne demande qu’une chose: S’affirmer. Ces petites obsessions traduisent souvent une souffrance psychique , car ces personnes sont persuadées que, sans leur complexe , elles auraient davantage de succès, ce qui les empêche d’opter pour d’autres stratégies, visant à mettre en avant leurs autres atouts.

  Un mot sur les « maladies du narcissisme »

Selon le psychologue , Marc Ferrero, il n’existe que deux complexes: celui d’Oedipe, avec ses désirs « contradictoires et alternatifs où l’enfant aime et déteste…………..son père et sa mère » et le complexe de castration , qui se révèle au moment de « la découverte de la différence des sexes par l’enfant ». En dehors de ces deux cas, il s’agit davantage de « maladies du narcissisme » concernant l’acceptation de soi, qui peut relever du domaine physique, mais aussi, d’un prénom ou d’un nom atypique etc…

Quelques solutions.

On soigne ses complexes avec une bonne dose d’estime de soi. Si notre entourage n’y suffit pas, il est bon de recourir à un travail psychologique approfondit, et faire appel à un spécialiste. Certaines personnes choisiront la chirurgie esthétique pour résoudre un problème physique. Mais, « il ne faut pas en attendre plus qu’elle ne peut donner et ne pas faire n’importe quoi »(Marc Ferrero). Elle ne doit pas s’inscrire dans une quête idéaliste et sans fin de perception.Enfin, vous pourrez être l’homme ou la femme le(la) plus complexé(e) de la terre, mais le jour où vous mettrez au service des gens le potentiel qui est au dedans de vous, tout le monde oubliera vos défauts.

 

Rester zen par les temps qui courent

Ce n’est pas facile de rester zen par les temps qui courent. très souvent, les gens ont recourt à des tranquillisants ou des psychotropes pour garder un semblant de tranquillité. Aujourd’hui, les statistiques ont démontré que 15 millions de français prennent des tranquillisants. Cette solution parait adéquate sur le moment, mais au bout d’un certain temps, il y a un phénomène d’accoutumance qui s’installe pour amener les personnes à être dépendantes de ces médicaments.

Oui, les gens sont stressés du fait de la crise économique , du pouvoir d’achat qui baisse, du chômage qui augmente. L’autre jour, une amie me faisait comprendre qu’elle ne savait pas comment elle allait s’en sortir parce que elle était arrivée  en fin de droit des allocations chômage. Bien que,  étant une battante, elle s’est mise aux tranquillisants pour tenir le coup.

D’autres solutions existent pour remédier au stress. En effet, vous pouvez y parvenir simplement en modifiant vos habitudes, car certaines de vos manies ne font rien pour améliorer votre état émotionnel et augmentent votre anxiété. Les ennemis de notre bien.être existent , pour en venir à bout, il va falloir combattre certaines habitudes:

1- Se lever tard

Arrêtez de vous levez à moins le quart quand vous devez être au travail à 8h. La conséquence de cette habitude est que vous êtes obligé de courir tous les matins pour vous laver, prendre le petit déjeuner et vous habiller en moins de 10 minutes.  S’énerver au saut du lit provoque un stress extrême et néfaste.

Accordez-vous plus de temps  le matin afin de démarrer votre journée en douceur. Le problème peut être psychologique, si c’est votre cas, avancez votre réveil d’un quart d’heure pour qu’il sonne plus tôt

2- Vous énerver dans les bouchons

Comme c’est très pénible de crier devant votre volant contre les chauffards et de s’énerver dans des bouchons qui n’en finissent plus!  A tous les coups, vous serez en retard , alors qu’un travail considérable vous attend.

Je connais des amis qui ont trouvé la solution: laisser la voiture au garage et opter pour les transports en commun. Essayez cette solution et vous verrez que vous pourriez  y lire en toute tranquillité et le temps de trajet est quasiment garanti.

3- Non à l’homme sandwich

A l’heure du repas, vous avez tellement de boulot que vous partez achetér un sandwich et revenez le manger au dessus de votre ordinateur . Non seulement ce comportement occasionne des problèmes nutritionnels, mais vous ne prenez jamais le temps de faire une véritable pause.

Ici, le conseil est que vous vous  forcer à faire un break  Prenez le temps de quitter votre lieu de travail et de prendre un repas complet. Si vous avez un roman ou un magazine, plongez-vous y , c’est idéal pour décompresser. n’oubliez pas non plus de faire des pauses de 5 à 10  dans la journée.

4- Accepter tous les boulots

Vous ne savez pas refuser quand on vous demande de faire un travail alors que vous êtes déjà submergé. Résultat: vous devez courir pour tout boucler dans les temps.

Ici,  Apprenez à dire non! certes, accepter toutes les tâches qu’on vous confit , vous donne des responsabilités , et vous pouvez montrer que vous êtes quelqu’un sur qui on peut compter. Mais à la fin, vous n’aurez plus de temps pour vous. Comprenez que vous n’êtes pas superman , et qu’à la longue, vous allez finir par craquer.

5-Boire du café à longueur de journée

C’est une mauvaise habitude que d’être  toutes les heures devant le distributeur ou la cafetière de service.  vous avez l’impression d’être comme un drogué qui ne peut faire quoi que ce soit sans sa drogue.

C’est vrai que le café à petites  doses peut permettre de rester éveiller et favorise la concentration. Mais les excès finissent toujours par énerver. Ainsi, faites un effort pour diminuer . Si vous fumez, réduisez aussi le nombre de cigarettes quotidiennes.

6-Vous énerver contre la technique

Votre ordinateur plante  souvent et le logiciel sur lequel vous travaillez s’arrête de temps en temps. C’est vrai que vous vous mettez en colère au point où vous insulté toute la terre entière.

Vous l’avez constaté de vous-même, hurler ne fait pas démarrer votre ordinateur. Il faut d’abord comprendre que la technologie a ses caprices , même si ce sont des bijoux qui nous rendent bien des services.  Lorsque  vous travaillez, enregistrez toutes les cinq minutes votre travail, sans oublier aussi de faire des sauvegardes régulières.

7- Vous coucher tard

Je connais beaucoup de personnes pour qui se coucher tard n’est pas important. Le pire, est que ces personnes se savent fatigués  mais elles insistent pour lutter contre le sommeil , tout en sachant qu’elles auront du mal à se lever le matin.

Je pense qu’il n’est pas bon de traîner le soir. il est bon de se coucher avant 22h avec un bon livre.

8- Être toujours celui qui organise tout

Chaque fois qu’il faut aller en week-end ou en vacances, c’est toujours vous qui devez décider  du lieu, organiser le voyage, faire les valises. Une fois sur place, vous n’avez pas une seconde à vous, puisque tout le monde vous sollicite.

La meilleure organisation ici consisterai à répartir les tâches  de manière équitable , tout ça, deux mois avant le départ. Lorsque tout sera mis au point à ce niveau, tenez-vous en là une fois arrivé au lieu des vacances ou du week-end.

9- Vous inquiéter des enfants

Dès que vous ne les avez plus sous vos yeux, vous devenez anxieux(se). Pour vous, hors de question de les envoyer en colonies de vacances ou de faire appel à une baby-sitter pour les garder , le temps d’une soirée chez des amis.

Qu’ils soient avec vos parents ou avec l’institutrice, ils sont entre de bonnes mains. C’est vrai que dans tout ça, la confiance est de mise. Ne vous inquiétez pas sans raison. C’est aussi une bonne chose pour eux de se détacher de leurs parents, ça peut leur permettre de se découvrir à travers d’autres personnes. Ce qui est sûr, plus vous les couver, plus vous les étoffer .

Suivre sa passion et en vivre

Ils(elles) ont tout lâché pour leur passion. Certains pour le  surf , d’autres pour faire le tour du monde, quelques uns pour la voile ou encore un grand nombre pour devenir écrivain. Certains sont revenus à leur  premier amour , ceci, après des déboires conjugaux. C’est le cas d’un ami , Robert qui, à cause de son amour pour la mer est devenu plongeur sous-marin. Tout quitter pour vivre sa passion et changer de vie, qui n’est pas tenté par cette perspective?

Vous avez tous une passion en vous. Vous avez tous une activité , qu’elle soit au travail ou à l’extérieur qui vous comble au point de perdre souvent la notion du temps. Seulement, combien  parmi vous réussirez à vivre de votre passion , à gagner votre vie avec cette passion.

Saviez-vous que plusieurs inventions de ce monde découlent d’un hobby, d’un intérêt passionné pour un sujet de la part de l’inventeur? Ces personnes investissent des heures en dehors de lieu de travail tout en espérant vivre de leur invention ou de l’oeuvre qui découle de leur passion.

Vivre de sa passion , c’est possible , à condition que vous prenez conscience de vos propres élans d’être par votre activité en laissant place aux rêves les plus fous. Si vous avez des rêves, vous avez forcément une passion . Dans ce cas, si vous pouviez gagner votre vie par votre passion , refuseriez-vous de vous-y mettre? L’avantage quand on vit de sa passion est qu’elle vous permet d’être vous-même, et de vous exprimer dans votre plus grande authenticité. Il n’y a rien ni personne plus grand à « Être » que vous-même.

Les signes révélateurs de votre inconfort.

Lorsque vous vous trouvez dans votre lieu de travail ,et que des signes tels que des élans , des idées de frustrations, des blessures psychologiques, des présences de maladies, des lourdeurs ou des inconforts intérieurs se manifestent , posez-vous la question de savoir si vous êtes sur « votre » chemin. Dans son livre , Trouver sa Passion, L’écrivain Rick Jarow écrit:  » Suivre son chemin : C’est accepter un pouvoir de décision, c’est vivre selon une loi écrite ; c’est suivre , mais sans se soumettre , ni se mentir à soi-même ». C’est à travers la manifestation de ces signes que vous prendrez conscience de ce que vous êtes et de ce qui vit en vous.

C’est malheureusement la sécurité financière , les questionnements  ou les doutes qui vous ralentissent dans votre prise de décision pour vivre de votre passion. Mais, sachez que toute réalisation ne se concrétise pas sans renverser des obstacles.. La plus grande résistance de vivre de sa passion provient de vous . Dans un premier temps, le plus grand obstacle pour vivre de votre passion provient de vous. Ces résistances sont en vous dans un premier temps.. C’est quand vous accepteriez qui vous êtes que vous aurez fait le premier pas pour vivre votre passion.

Comment vit-on de sa passion?

Vivre de sa passion n’a rien à avoir avec un programme établit. Si on plaque tout pour poursuivre un rêve vague sous prétexte qu’on s’ennuyait, ce n’est pas réaliste, ce n’est qu’une fuite , et il y a de fortes chances qu’on abandonne en chemin. C’est une chance de pouvoir vivre  sa passion de la même manière que tous ces gens qui aiment leur métier , que ce soient des peintres, des médecins, des musiciens etc….ces personnes suivent leur voie et restent fidèles à eux-mêmes.

Les personnes qui veulent vivre leur passion doivent se laisser entraîner par le flôt de leur inspiration, ils doivent écouter et obéir à ce qu’ils ressentent. Ils doivent se laisser guider par leurs élans intérieurs et non se laisser conditionner par le désir de plaire à ceux qui les entourent. Ils doivent se laisser imprégner par ce qui vibre le plus en eux. Ne vous posez pas la question de savoir comment les choses vont finir , ne vous attardez pas non plus sur les détails. Ce qui est certain, c’est que les personnes, les choses et le temps seront au rendez-vous au bon moment dans votre vie. Pour arriver à être au bon moment et au bon endroit, il vous faut être présent à vous , à ce qui se passe dans votre vie. Vivre de sa passion est un « devoir d’amour envers vous, dans le plus grand respect de ce que vous êtes avant tout ». Plus vous serez bien et en accord avec vous -même, plus vous attirerez des gens de qualité en relation avec ce que vous êtes.

Essayez toujours de vivre de votre hobby, ne cherchez pas à raisonner mais plutôt à suivre ce que vous dit votre coeur. Si malgré tout, cela ne vous fait pas vibrer et que vous découvrez que vous n’êtes pas doué, n’ayez-pas  de regrets , vous avez au moins essayé.

Mais, sachez-le, on échoue  vraiment quand on arrête d’essayer. Il y a certaines phrases qu’on entend dire des gens,  » c’est compliqué », « je n’y arriverai jamais » etc……… Vous savez, au risque d’en frustrer quelques-uns, il n’y a aucun résultat satisfaisant au prix d’un effort constant. Ici, il s’agit de faire ce dont vous êtes capable, et d’accomplir dans votre vie. Vous rêvez de faire le tour du monde à la voile, de devenir écrivain, de vous lancer dans la photographie? tout est possible à celui qui veut , à condition de faire tomber vos barrières psychologiques . Autre élément à prendre en considération, le temps. Rien ne s’obtient sans persévérance. Pour cela, soyez patient car les choses viennent progressivement et non tout d’un coup.

Enfin, il vous faudra probablement plusieurs mois, voir plusieurs années avant de vivre de votre passion, mais rassurez-vous,  si les gens apprécient et aiment ce que vous faites, vos efforts payeront un jour.